Québec Quoi? Épisode 3 – Deux blancs privilégiés parlent d’autochtones.

Cette semaine à notre troisième épisode, on s’aventure dans un territoire dangereux, celui des circonstances entourant la question des autochtones au Canada. Un sujet qui nous passionne, mais qui ne peut pas être traité au complet en un seul épisode. On y reviendra, c’est certain.

4 réponses sur “Québec Quoi? Épisode 3 – Deux blancs privilégiés parlent d’autochtones.”

  1. Deux Blancs privilégiés ? Vous vous souvenez aisément de milliers d’années d’occupation de l’Amérique par les Premières Nations, mais vous vous permettez d’oublier si facilement la lutte de la génération précédente pour que la langue que vous parlez soit respectée au moins chez ceux qui la parlent sur le territoire que vos ancêtres occupent et ont façonné depuis 400 ans ? Est-on vraiment privilégiés, tout blancs que nous sommes, quand aucun pays dans le monde ne reconnaît notre existence en tant que peuple autrement que comme exception culturelle dominée par les gentils Canadians, qu’on s’accommode d’une situation politique de peuple minoritaire (dominé) et qu’on concède tout le crédit de nos accomplissements et les mérites propres à notre identité à un peuple étranger ?

    1. Salut Daniel.

      Merci de ton commentaire, nous aimons toujours entendre des opinions diverses.

      Je pense pas que nous essayons de négliger ou de minimiser le combat culturel et linguistique de la nation québécoise. En fait, dans l’épisode trois on voulait surtout explorer la problématique entourant la question autochtone.

      Peut-être que nous aurions pu mettre un peu plus de contexte vis-à-vis du point de vue québécois. Par contre, je suis certain que nous aurons l’occasion de parler souvent de ce sujet, car c’est un sujet qui est toujours très pertinent.

      Merci de nous écouter.

      Gabriel

  2. Bonjour, bien intéressant comme idée d’émission. À environ 30-31 minutes cependant, un des animateurs rigole du fait qu’on raconte au Nouveau-Brunswick que des Québécois furent amis avec les autochtones, entre autres pour se battre contre les Anglais. Et bien je ne comprends pas le rire à cet effet, car oui, avant que le sort du Canada ne soit réglé par les Anglais, il y avait beaucoup de partenariat entre les Canadiens-Français et plusieurs populations autochtones. Il y eut du commerce, du métissage, etc. Il y eut également une bataille entre Iroquois et Hurons-Wendat, les premiers étant épaulés par les Anglais, les seconds par les Hurons-Wendat. Selon moi, ce n’est tout de même pas à négliger, d’un point de vue historique!

    1. Salut Sébastien.

      Tu as tout à fait raison. Le rigolement c’est surtout à cause de la façon que c’était enseigné et qu’on n’enseignait pas vraiment l’histoire au complet. C’est vrai que ça peut mal paraître de rigoler en raison du contexte.

      Merci pour le commentaire!
      Gabriel

Les commentaires sont fermés.